Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ouvertement hostile à Star Citizen

Publié le 26 Octobre 2014

Je n'aime pas Star Citizen vraiment. J'ai essayé de comprendre d'où me venait cette hostilité quasi sanguine envers ce projet et j'ai fini par trouve les principales raisons de cette hostilité spontanée.

De l'argent qui coule à flot

Voir tout cet argent accordé à un seul projet, avec un système qui offre assez peu de garanties(kickstarter), et par des mécènes qui apportent un soutien quasi inconditionnel et aveugle à Chris Roberts m'a immédiatement exaspéré. J'ai trouvé al chose indécente et énervante, ne pouvant m'empêcher de souhaiter que les pledgers soient déçus et qu'ils reçoivent une bonne leçon. Je sais, c'est absolument irrationnel, mais l'enthousiasme autour de ce projet financé sans questionnement réel me hérissait le poil.

Des options payantes douteuses

Et là je pense en particulier aux vaisseaux vendus à 100 dollars. Vraiment, non mais vraiment. Quant on récolte autant d'argent avec un projet kickstarter, on pourrait avoir là décence de ne pas se rabaisser au niveau des pires pay2wins de l'Internet. Le pire est de voir les "fans" continuer de défendre envers et contre tout, contre tous, ces options.

Des choix de gameplay peu ouverts au grand public

J'aurai pu espérer qu'un projet aussi important, avec un financement de cette envergure, serait plus accessible au grand public. Au lieu de cela, il va s'adresser avant tout à une élite de hardcore gamers tellement hardcore qu'ils commenceront pour certains avec des vaisseaux acquis avec de l'argent réel.

Les jeux d'aventures spatiales sont très rares et savoir qu'un gros projet ne va finalement toucher qu'une minorité de gens est assez frustrant.

Mon hostilité envers Star Citizen tient donc avant tout de son environnement et de la politique de financement aveugle pratiquée par son développeur. La ferveur et le fanatisme religieux des fans alimente cette exaspération et les isole un peu plus du reste de la communauté des autres joueurs.

Commenter cet article